Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les réactions se succèdent après l’annonce de la taxe carbone

Après l'annonce des modalités de la taxe carbone par Nicolas Sarkozy lors d'un déplacement dans l'Ain, les réactions de l'opposition se succèdent.
Pour la socialiste, Najat Vallaud Belkacem, Nicolas Sarkozy « refuse explicitement d’assumer sa décision » en niant le fait que « la taxe carbone est un bien impôt nouveau ». L’adjointe au maire de Lyon estime également que « l’argument de cette taxe s’écroule » puisque le montant s’élève à 17 euros et non à 32 euros comme le prônait le Rapport Rocard. Quant à Jean-Jeack Queyranne, le président socialiste de la Région Rhône-Alpes, il ironise sur une politique environnementale « Gribouille » : « D’un côté, la prime à la casse pour inciter à changer d’automobile, de l’autre la taxe carbone pour en pénaliser l’usage. »


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.