Il impose une fellation à sa femme devant leurs enfants : 15 mois de prison

Il impose une fellation à sa femme devant leurs enfants : 15 mois de prison
Photo d'illustration - LyonMag

L’alcool consommé quotidiennement par cet habitant de Villefranche-sur-Saône le rend mauvais.

Agé de 44 ans, il avait encore abusé de la boisson le 3 avril dernier lorsqu’il réserva à sa femme et à leurs trois enfants un traitement violent et humiliant.

Pour un motif futile, il avait ce jour-là tenté d’étrangler sa femme, l’avait frappée sur le crâne, lui avait arraché des cheveux… Selon le Progrès, c’est surtout cette fellation imposée sous les yeux des enfants, pour leur montrer que leur mère est "une merde", qui a profondément choqué le tribunal judiciaire caladois. Un voisin était intervenu, puis la police avait mis fin à ce calvaire qui a occasionné un stress post-traumatique important à la victime, qui n’a jamais pu reprendre le chemin du travail depuis l’agression.

Face aux juges cette semaine, le prévenu a reconnu des faits mais a juré ne plus s’en souvenir à cause des 1,74 gramme d’alcool par litre de sang mesuré par les enquêteurs. Une addiction à la boisson liée au stress que lui provoquerait un mandat syndical au travail.

Entre le 3 avril et le jugement cette semaine, le quadragénaire avait interdiction d’entrer en contact avec sa femme, qui a initié une procédure de divorce. Il lui avait pourtant envoyé une cinquantaine de messages. D’où une seconde plainte déposée à son encontre.

Sur les 18 mois de prison requis, le mari indigne n’a écopé que de 15 mois dont 9 avec sursis.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jihane Tanah le 06/06/2021 à 21:18

C'est vraiment n'importe quoi :(.
Quelle tristesse de voir cela de nos jours

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 06/06/2021 à 16:24
Julius a écrit le 05/06/2021 à 23h20

C'est donc la faute à la CGT.

Ah, ah, ah...

C'est bien juste que 3 petites lettres sur 26 dans la langue française qui t'intrigue ? La CGT .
Eh bin !!! Sois tu possèdes des qualités incroyables , complexes et ignorées, soit tu oeuvres charitablement pour ta bonne conscience ?

Signaler Répondre

avatar
Julius le 05/06/2021 à 23:20

C'est donc la faute à la CGT.

Ah, ah, ah...

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 05/06/2021 à 20:10
Dis cheri tu montes ? a écrit le 05/06/2021 à 18h54

Ah les titres racoleurs de LM c'est tout un programme..

Lyonmag est bien bien programmé, toi en revanche, tu as des files de connexion dont les embouts de connexion dépassent !

Signaler Répondre

avatar
Ingal le 05/06/2021 à 19:18

Comment cette femme a pu tomber amoureuse d'un dingue et faire trois enfants ?..Vraiment tordue cette histoire ....
Prison et désintoxication pour une longue durée ...que dit la loi ? On n' en sait rien ...les juges font avec les lois ....le législateur écrit les lois ...l'assemblée vote les lois ....Alors bla bla et re bla bla ...on lui coupe la saucisse !

Signaler Répondre

avatar
Frederic Dard disait (paix a son ame) le 05/06/2021 à 19:15
Dis cheri tu montes ? a écrit le 05/06/2021 à 18h54

Ah les titres racoleurs de LM c'est tout un programme..

Des que tu rajoutes un poil de .... dans le titre tu augmentes tes ventes( ou ton tirage -je ne me souviens plus exactement ) de 20%

Signaler Répondre

avatar
Stupide le 05/06/2021 à 19:10
Dis cheri tu montes ? a écrit le 05/06/2021 à 18h54

Ah les titres racoleurs de LM c'est tout un programme..

Pour vous la vérité fait des titres racoleurs, mais mon pauvre on vous a bercé trop près d’un mur pour oser un tel commentaire, le confinement vous a ôté des neurones pour critiquer un titre et non une immonde situation, vous faites parti des gens courageux qui détournent le regard et qui préfèrent signaler un trou dans la chaussée plutôt que de signaler une agression... vous êtes minable vous m’écœurez autant que l’auteur des faits pervers

Signaler Répondre

avatar
Dis cheri tu montes ? le 05/06/2021 à 18:54

Ah les titres racoleurs de LM c'est tout un programme..

Signaler Répondre

avatar
L’horreur le 05/06/2021 à 18:25

« Sur les 18 mois de prison requis, le mari indigne n’a écopé que de 15 mois dont 9 avec sursis. » juste honteux cette clémence au regard du traumatisme qu’on subit les enfants et sa femme, je suis profondément choquée et écœurée par ce comportement purement pervers avec la volonté d’imprimer des images immondes aux enfants, un déchet de l’humanité ! J’ai l’impression que les déchets pullulent s’accumulent les tarés sont tous de sortie ils se permettent tout et pour cause, un état faible, une justice absente et des gens pour excuser les pires ordures, cette société régurgite sans fin des gens complètement déséquilibrés qui repoussent sans cesse les limites, il n’y a plus de limites de tt façon

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 05/06/2021 à 18:21
Pauline a écrit le 05/06/2021 à 16h30

Quand est-ce que les peines seront plus lourdes, c'est aberrant de voir des peines si légères !!

T'inquiète pas trop pour lui Pauline , le système carcéral et les détenus seront très accueillants et forcément très ravis de l'avoir dans l'institution !

Signaler Répondre

avatar
Pauline le 05/06/2021 à 16:30

Quand est-ce que les peines seront plus lourdes, c'est aberrant de voir des peines si légères !!

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 05/06/2021 à 15:54

Comme d'hab ! C'est toujours TROP facile d'accuser l'alcool. Ce sont les actes nauséabonds de cette moisissure qui auront raison de son comportement dégeux !

Signaler Répondre

avatar
RG79 le 05/06/2021 à 13:38

Dans la catégorie traumatisme des enfants et de la femme, ce dechet humain joue en league des Champions. Il n'y a bien que les juges qui n'apprécient pas son talent à sa juste valeur en ne lui lassant que royalement 6 mois de temps de jeu. Et dans 6 mois + 1 heure : on prend le même et on recommence !

Signaler Répondre

avatar
Zig le 05/06/2021 à 13:03
Dry Life a écrit le 05/06/2021 à 11h08

L'alcool, un mal social que les Français continuent à tolérer pour des raisons totalement masos.

Le syndicalisme, un "mâle" social que les français continuent à tolérer pour des raisons totalement machistes.

" Une addiction à la boisson liée au stress que lui provoquerait un mandat syndical au travail."

Voilà où nous mènent les cellules de lutte contre des adictions mise en place avec l'aide des syndicats pour les travailleurs et leurs bien-être.

Les rouges tournent aux jaunes !

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 05/06/2021 à 12:30

Honteux, avec toute ces femmes tuées et britaliser le pretexte de l alccol est encore bien trop soyvent excusé par cette justice déplorable.

Signaler Répondre

avatar
JohnRendBeau le 05/06/2021 à 11:46
Précisions a écrit le 05/06/2021 à 09h58

L'excuse de la boisson, de la drogue, etc... pour commettre toute sortes de méfaits, ça suffit comme argument de défense.
Le peu de sanctions récoltées par ce sauvage montre une fois de plus le problème de la justice en France, quoi qu'en dise l'homme de théâtre qui nous sert de ministre.

L'alcool amplifie votre tempérament, le type est juste comme ca a la base. Après c'est un prétexte facile, toujours la faute de l'alcool, et l'alcoolisme est un prétexte a l'alcool, et le mal être au travail un prétexte a l'alcoolisme, etc...
En prison il aurait eu le temps de réfléchir et aurait pu arrêter la bouteille.

Signaler Répondre

avatar
Syllogisme le 05/06/2021 à 11:28
Dry Life a écrit le 05/06/2021 à 11h08

L'alcool, un mal social que les Français continuent à tolérer pour des raisons totalement masos.

Il y a des millions de gens qui boivent de l'alcool, et qui ont un comportement respectable.
Certaines personnes ne supportent pas l'alcool et deviennent violent.
Doit-on interdire l'alcool?

Il y a des millions de gens qui conduisent une voiture.
Certaines personnes sont des chauffards et provoquent des accidents.
Doit-on interdire les voitures?

Signaler Répondre

avatar
TERMINATOR le 05/06/2021 à 11:15

Pffff....... Si c est pas malheureux de voir ça......
Même pas le respect du mariage...... Alcool ou pas. Ce type est pitoyable et donc 1 an de prison aurait été le minimum......

Signaler Répondre

avatar
Dry Life le 05/06/2021 à 11:08

L'alcool, un mal social que les Français continuent à tolérer pour des raisons totalement masos.

Signaler Répondre

avatar
le plus drôe le 05/06/2021 à 11:03

Le plus plus drôle dans cette sordide affaire, c'est: "stress que lui provoquerait un mandat syndical au travail".... les délégués syndicaux stressés... fallait oser.

Signaler Répondre

avatar
Jurisprudence Halimi le 05/06/2021 à 10:50

Il avait bu donc il doit être acquitté.

Signaler Répondre

avatar
Maître yang le 05/06/2021 à 10:28
Précisions a écrit le 05/06/2021 à 09h58

L'excuse de la boisson, de la drogue, etc... pour commettre toute sortes de méfaits, ça suffit comme argument de défense.
Le peu de sanctions récoltées par ce sauvage montre une fois de plus le problème de la justice en France, quoi qu'en dise l'homme de théâtre qui nous sert de ministre.

La justice n’est PAS responsable de ses femmes irresponsables qui ont engendrées d’autres irresponsables et dangereux personnages.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 05/06/2021 à 09:58

L'excuse de la boisson, de la drogue, etc... pour commettre toute sortes de méfaits, ça suffit comme argument de défense.
Le peu de sanctions récoltées par ce sauvage montre une fois de plus le problème de la justice en France, quoi qu'en dise l'homme de théâtre qui nous sert de ministre.

Signaler Répondre

avatar
On préfère les criminels aux victimes le 05/06/2021 à 09:51

Comme toujours, aucun respect pour les victimes
Comme toujours, les pires ordures sont laissées libres
Il y a quand même tentative de meurtre!!!!!

Si ce type est dangereux à cause de l alcool, pourquoi n a t il pas été enfermé dans un centre de désintoxication?
Son syndicat a réagit comment? Il garde un monstre pareil ?
Et les enfants dans tout ça??

La justice s illustre à chaque fois par sa compassion pour les criminels au détriment des victimes!!!! Ce n est pas juste!

Signaler Répondre

avatar
Nom prénom le 05/06/2021 à 09:49

De ce monsieur très équilibré ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.