Shaqiri et Emerson présentés : "L’OL a besoin de cet état d’esprit de la gagne"

Shaqiri et Emerson présentés : "L’OL a besoin de cet état d’esprit de la gagne"
Jean-Michel Aulas, Xherdan Shaqiri et Juninho - LyonMag

L’un a déjà joué dimanche contre Clermont, l’autre pourrait faire ses débuts vendredi à Nantes.

Ce mercredi soir, l’Olympique Lyonnais présentait aux médias ses deux dernières recrues, Emerson et Xherdan Shaqiri. C’est le Suisse, arrivé en provenance de Liverpool lundi, qui a ouvert les hostilités. L’ailier s’est dit "très heureux d’être ici. Ce n’était pas simple mais pour moi, c’était clair depuis le premier jour. Cette équipe a beaucoup de potentiel".

Et Xherdan Shaqiri, qui arrive avec l’expérience et les trophées glanés dans les grands clubs où il a évolué (Inter Milan, Bayern Munich, Liverpool), compte bien en faire profiter ses partenaires : "Le club a besoin de cet état d’esprit de la gagne qu’on a connu lors de la génération de Juninho. On a tout ce qu’il faut ici et les supporters méritent ça. (…) J’ai hâte d’aider les jeunes, de les embarquer avec moi".

"On espère qu'on va gagner des titres avec lui", appuyait de son côté le directeur sportif brésilien. Juninho enchaînait avec Emerson Palmieri : "Il va vite s'intégrer avec les Brésiliens de l'effectif". Effectivement, le latéral gauche prêté par Chelsea a beau avoir remporté l’Euro avec l’Italie, il est né et a grandi à Santos dans l’Etat de São Paulo.

"Lorsque j’étais petit, j’étais déjà attiré par l’OL. J’ai eu d’autres propositions mais je n’ai pas hésité. Pour son histoire. J’ai beaucoup parlé avec Lucas Paqueta. Il m’a dit ‘c’est ici que j’ai retrouvé mon football’. Il m’a aussi beaucoup parlé de la ville, de l’ambiance", a ainsi commenté Emerson.

On ne peut pas reprocher à l’OL de ne pas avoir intégré à l’effectif de Peter Bosz deux joueurs à la mentalité et au palmarès de gagnant. Reste à convertir cela sur le terrain. Dès vendredi à la Beaujoire ?

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tintinho le 27/08/2021 à 19:46

Une ville naze d'un ennui mortel comme l'a très bien dit Morgane Rapinoe. Même avec le pognon d'un footeux, à 2 ou 3 choses près, la ville reste la même

Signaler Répondre

avatar
sijavaisujauraipasvenuvoirdiegodelavega le 26/08/2021 à 19:07

juni back home

Signaler Répondre

avatar
alain ecully le 26/08/2021 à 08:40

Mais pourquoi veulent ils vendre Cherki ???

Signaler Répondre

avatar
ald le 25/08/2021 à 20:16

Les Brésiliens à l'ol .Ca ne donne rien, pourquoi continuer à en recruter ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.