En grève de la faim, il ne pourra être jugé

En grève de la faim, il ne pourra être jugé

Une affaire de meurtre devait être examinée à partir de mercredi devant la cour d’assises du Rhône. Le procès a été reporté de plusieurs mois car l’un des prévenus a cessé de s’alimenter pour dénoncer les conditions de son incarcération. Deux hommes sont accusés du meurtre d’un ressortissant allemand à la suite d’une bagarre en juillet 2006. Son corps avait été jeté dans le Rhône, au niveau du cours d'Herbouville à Lyon.
Un troisième homme, laissé en liberté, comparaîtra pour abstention volontaire d’empêcher un crime.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.