Entre 2300 et 6000 manifestants à Lyon pour la première mobilisation interprofessionnelle depuis la rentrée

Entre 2300 et 6000 manifestants à Lyon pour la première mobilisation interprofessionnelle depuis la rentrée
photo d'illustration - Lyonmag.com

Ce mardi marquait la première journée de mobilisation interprofessionnelle depuis la rentrée.

Entre 2300 et 6000 personnes ont répondu à l'appel des syndicats. Le cortège est parti en fin de matinée de la manufacture des tabacs et a pris la direction de la Bellecour.

Les manifestants, venu du privé et du public, réclamaient des hausses de salaires et l'abandon des réformes des retraites et de l'assurance chômage.

De nombreux secteurs étaient perturbés ce mardi, notamment l'accueil dans les cantines scolaires. Le trafic SNCF a également été touché par ce mouvement de grève, avec plusieurs lignes TER impactées au départ de Lyon.

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mwai69 le 06/10/2021 à 13:30

On remarquera que personne ne manif pour la pénurie de logement, alors que d'après un article d'actu69, y'a que 10% des demandeurs qui trouve logement, que le plan de construction de la ville s'il entrait à 100% dès l'année prochaine, ne résoudrait qu'en 6 ans la pénurie de logements, pénurie qui est sous-côté vu qu'on estime qu'il faudrait multiplier probablement par 2 ou 3 le nombre de demandeurs, vu que la majeure partie à abandonner d'après la ministre du logement...

Signaler Répondre

avatar
Zandhy le 06/10/2021 à 05:39
Yo a écrit le 05/10/2021 à 21h00

Plus qu'une solution, créer sa boite et la gérer à sa façon !

Allez, chiche ?

Et comment va tourner le pays , c'est les artisans blackistes qui vont faire la police , enseigner , l'armée , infirmiers , contrôleur du ciel , gérer les infra...etc ??? cela va être compliqué déjà cela paye pas et faut quand même un certains niveau d'étude .

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 05/10/2021 à 22:56

Participation ridicule !

Signaler Répondre

avatar
Yo le 05/10/2021 à 21:00
bah oui a écrit le 05/10/2021 à 17h51

Votre message est sarcastique mais vous avez raison sur un point : les travailleurs exploités depuis trop longtemps
Effectivement les patrons investissent et prennent des risques que je qualifierai de mesurés, mais la rémunération est pour ce travail bien trop haute pour leurs contributions. La richesse d'une entreprise DOIT revenir en grande partie aux travailleurs. Dans une entreprise bien connu où j'ai bossé, le ratio a été communiqué par les syndicats : auparavant 30% reversé aux salariés, 30% aux actionnaires ,et 40% réinvestis pour le développement. Aujourd'hui 5% pour les salariés, le reste j'ai oublié ... mais je pense au moins 60% pour les actionnaires

Plus qu'une solution, créer sa boite et la gérer à sa façon !

Allez, chiche ?

Signaler Répondre

avatar
c’est facile de critiquer le 05/10/2021 à 20:51

mais c’est pas facile d’etre patron et de se decarcasser pour des feignasses

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 05/10/2021 à 20:06

les inégalités entre les salariés vont encore s’accroitre. Pour payer les nantis plus cher, il faut précariser encore plus le privé.

Signaler Répondre

avatar
bah oui le 05/10/2021 à 17:51
Génération Omega a écrit le 05/10/2021 à 16h37

il faut demander la fermeture de toutes les églises à Lyon et l'expropriation de leur propriété pour aider à financer des augmentations pour les travailleurs exploités depuis trop longtemps

Votre message est sarcastique mais vous avez raison sur un point : les travailleurs exploités depuis trop longtemps
Effectivement les patrons investissent et prennent des risques que je qualifierai de mesurés, mais la rémunération est pour ce travail bien trop haute pour leurs contributions. La richesse d'une entreprise DOIT revenir en grande partie aux travailleurs. Dans une entreprise bien connu où j'ai bossé, le ratio a été communiqué par les syndicats : auparavant 30% reversé aux salariés, 30% aux actionnaires ,et 40% réinvestis pour le développement. Aujourd'hui 5% pour les salariés, le reste j'ai oublié ... mais je pense au moins 60% pour les actionnaires

Signaler Répondre

avatar
Génération Omega le 05/10/2021 à 16:37

il faut demander la fermeture de toutes les églises à Lyon et l'expropriation de leur propriété pour aider à financer des augmentations pour les travailleurs exploités depuis trop longtemps

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.