Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le prix de l’eau devrait baisser dans les Monts du Lyonnais

Le nouvel appel d’offre lancé par le syndicat intercommunal des eaux du Monts du Lyonnais attire les convoitises; sous l’œil suspicieux de l’association des consommateurs d’eau. Verdict le 20 novembre.

Dans deux mois, les habitants des 74 communes dont Saint-Symphorien-sur-Coise dépendant du syndicat intercommunal des eaux des Monts du Lyonnais pourraient avoir une bonne surprise : la baisse de leur facture d’eau à partir d’avril 2010. Selon Noël Badoil, président de l’association des consommateurs d’eau du Lyonnais, « si les prix sont bien négociés avec les sociétés d’affermage, le prix de l’eau pourrait baisser de près de 40% ».

Aujourd’hui, c’est la SDEI qui détient le contrat, et ce depuis 17 ans. Un contrat qui prend fin en mars prochain. Trois dossiers ont été retenus par le syndicat intercommunal des eaux du Mont du Lyonnais. Selon une source proche du dossier, une des propositions afficherait un tarif 30% moins cher que celui pratiqué aujourd’hui. La guerre des prix semble faire rage car l’enjeu est de taille : un budget annuel évalué à environ 4 millions d’euros.

Le président de l’association des consommateurs d’eau dénonce aussi l’attitude des élus. « C’est le syndicat qui devrait diriger, il est décideur. Lors des réunions ouvertes au public, nous avons le sentiment que les élus votent ce que propose le prestataire sans vraiment étudier le dossier. Ils ne se donnent pas les moyens de faire baisser les prix ». Car le nerf de la guerre, c’est bel et bien le prix. « En 2006, le prix de l’eau sur le secteur de Vaugneray était de 1,59 euro le mètre cube contre 2,38 euros sur la zone du syndicat des Monts du Lyonnais. De son côté, Bernard Fontbonne, directeur des services du syndicat affirme que les deux zones ne sont pas comparables : « Il faut acheminer l’eau depuis Grigny parfois à une altitude élevée. Et puis les tarifs n’ont pas augmenté ces dernières années ».

En revanche, il conçoit que le syndicat va regarder avec attention les prix des compteurs d’eau facturés. Car le différentiel varie du simple au double. « Alors qu’à Vaugneray, le coût du branchement et la pose du compteur s’élève à 485,70 euros, il atteint 886,01 euros dans les Monts du Lyonnais »,  affirme Noël Badoil. Ce dernier a envoyé une lettre au président du syndicat en août dernier afin qu’il réunisse une commission consultative. Depuis, pas de réponse.

Prochaine et ultime étape pour connaître le nom et surtout le contenu du dossier retenu : le vote des élus réunis en assemblée générale le 20 novembre prochain.

Caroline Auclair


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.