Lyon : Geneviève Darrieussecq à la rencontre du personnel de l'hôpital Desgenettes

Lyon : Geneviève Darrieussecq à la rencontre du personnel de l'hôpital Desgenettes
Photo d'illustration - LyonMag

Geneviève Darrieussecq effectuera un déplacement officiel à Lyon ce jeudi.

La ministre déléguée auprès de la ministre des Armées se rendra sur le site de l'hôpital d'instruction des armées Desgenettes, dans le 3e arrondissement de Lyon, pour y rencontrer les membres du personnel.

Les sujets abordés dans le cadre de cette table ronde n'ont pas été précisés par le ministère.

Au printemps dernier, la CGT alertait sur le fait que l'établissement devenait "une coquille vide", alors que le service des urgences a été transformé en centre de consultations non programmées et que l'hospitalisation conventionnelle était vouée à s'arrêter.

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mwai le 21/10/2021 à 22:53
Funky a écrit le 21/10/2021 à 14h07

Ce ne sont pas les mêmes qu'ailleurs. J'y observe un grand esprit d'équipe, une discipline, un respect et un niveau de service exemplaires. Le suivi des patients l'est également.
Les équipes ont fait énormément dans le contexte du Covid, aussi.
Il faut sauver cet hôpital !

"discipline, un respect et un niveau de service exemplaires"
Ok alors comment on explique le rapport du sga et tous les délits des persos des hopitaux, qui est jamais que l'organe directeur de l'armée ?

Signaler Répondre

avatar
Ingénu le 21/10/2021 à 19:47

A mon commandement... repos !

Signaler Répondre

avatar
Funky le 21/10/2021 à 14:07
mwai a écrit le 21/10/2021 à 11h57

"Il est à mon avis bien pire.... "
non non et le directeur qui a fait l'audit, a épargné les 40 milliards demandés par sarko sur 10 ans, sans baisser la qualité.

Il s'y avait une meilleure qualité, c'est uniquement qu'ils étaient moins débordés, ce sont pas des hopitaux avec plus de moyens ou de personnel au top de la formation. C'est les même qu'ailleurs.

Ce ne sont pas les mêmes qu'ailleurs. J'y observe un grand esprit d'équipe, une discipline, un respect et un niveau de service exemplaires. Le suivi des patients l'est également.
Les équipes ont fait énormément dans le contexte du Covid, aussi.
Il faut sauver cet hôpital !

Signaler Répondre

avatar
mwai le 21/10/2021 à 11:57
A vos rangs, fixe! a écrit le 21/10/2021 à 10h12

Je me fiche complètement de ce SGA (que peu de lecteurs connaissent, j'imagine) et, si primes illégales il y avait, elles étaient à mes yeux méritées, car j'ai été soigné dans cet hôpital et je n'ai qu'à me louer aujourd'hui encore de la qualité de ses services. Jusqu'au marquage au sol de différentes couleurs, qui permettait tout simplement de se retrouver facilement parmi les différents services, bien mieux que dans beaucoup d'autres hôpitaux plus prestigieux. Et si vous semblez choqué par ces primes "illégales", regardez aussi le système des dépassements d'honoraires, que l'on trouve ailleurs. Il est à mon avis bien pire....

"Il est à mon avis bien pire.... "
non non et le directeur qui a fait l'audit, a épargné les 40 milliards demandés par sarko sur 10 ans, sans baisser la qualité.

Il s'y avait une meilleure qualité, c'est uniquement qu'ils étaient moins débordés, ce sont pas des hopitaux avec plus de moyens ou de personnel au top de la formation. C'est les même qu'ailleurs.

Signaler Répondre

avatar
A vos rangs, fixe! le 21/10/2021 à 10:12
mwai a écrit le 21/10/2021 à 10h03

"qui était pourtant un excellent hôpital"
Cet hôpital et son personnel a été pointé par le rapport de 2013, du sga pour s'être octroyés des primes illégales, mais comme on manque de personnel médical, numerus clausus effect oblige, ils ont été amnistié d'office.

Je me fiche complètement de ce SGA (que peu de lecteurs connaissent, j'imagine) et, si primes illégales il y avait, elles étaient à mes yeux méritées, car j'ai été soigné dans cet hôpital et je n'ai qu'à me louer aujourd'hui encore de la qualité de ses services. Jusqu'au marquage au sol de différentes couleurs, qui permettait tout simplement de se retrouver facilement parmi les différents services, bien mieux que dans beaucoup d'autres hôpitaux plus prestigieux. Et si vous semblez choqué par ces primes "illégales", regardez aussi le système des dépassements d'honoraires, que l'on trouve ailleurs. Il est à mon avis bien pire....

Signaler Répondre

avatar
mwai le 21/10/2021 à 10:03

"qui était pourtant un excellent hôpital"
Cet hôpital et son personnel a été pointé par le rapport de 2013, du sga pour s'être octroyés des primes illégales, mais comme on manque de personnel médical, numerus clausus effect oblige, ils ont été amnistié d'office.

Signaler Répondre

avatar
A vos rangs, fixe! le 21/10/2021 à 09:36

Mme Darrieussecq, totalement inconnue du grand public, arrive enfin à Lyon! Tout le monde l'attendait, évidemment! L'Armée est sauvée!!! Mais pas son hôpital de Lyon, qui était pourtant un excellent hôpital et sur lequel planent de réelles menaces de fermeture. Drôle de pays, dont le gouvernement s'acharne à détruire tout ce qui marche bien: le nucléaire, la filière automobile, l'agriculture, les biotechnologies... et maintenant les hôpitaux!

Signaler Répondre

avatar
Ouiauxvoituresnonauxverts le 21/10/2021 à 09:11

Encore un déplacement inutile et aux frais de la princesse.....
Cette ministre ira manger au McDonald du coin et dormir au Formule 1 ???? Ou elle choisira un restaurant étoilé et un hôtel de grand luxe ?

Signaler Répondre

avatar
manou le 21/10/2021 à 08:58

C'était un hôpital de "pointe" dont nous avions tous besoin il est bien dommage de le fermer surtout en cette période où nous manquons de lits.Il serait important de ne pas faire une fois de plus une "bêtise" que nous regrettons déjà....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.