Monaco-OL en Chine : la LFP renonce au projet à cause du Covid-19

Monaco-OL en Chine : la LFP renonce au projet à cause du Covid-19
Anthony Lopes - LyonMag

A part Jean-Michel Aulas, rares sont ceux qui regretteront cette décision qui, sur le plan écologique et de la récupération des joueurs, n'avait aucun sens.

Ce jeudi après-midi, Vincent Labrune, président de la LFP, a annoncé qu’il renonçait à délocaliser la rencontre Monaco-OL de la 23e journée de championnat en Chine. Ce choc devait se jouer à Shanghai pour promouvoir le foot français et toucher un public chinois large, avec l’objectif avoué de faire gonfler les futurs droits TV de la Ligue 1.

Sauf qu'en raison de "contraintes sanitaires" trop lourdes liées au Covid-19, la LFP abandonne le projet. "Mais l'objectif d'organiser des matchs à l'étranger perdure afin d'aider au développement de la Ligue 1 à l'international", a précisé Vincent Labrune.

Jean-Michel Aulas, qui s'était montré plutôt enthousiaste sur cette délocalisation, a également réagi : "Oleg Petrov (vice-président de Monaco ndlr) m'a appelé pour me dire qu'il y avait des difficultés nouvelles au sujet des périodes de quarantaine à observer, et qu'il pourrait y avoir des matches internationaux avant et après la période. C'est plus raisonnable de faire machine arrière".

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Petrodollar le 04/11/2021 à 01:23

Le foot n'a jamais été écologique, par contre ils laissent aller jouer au Qatar du Mers-Cov

Signaler Répondre

avatar
Diego Garcia le 29/10/2021 à 07:17

Et pourquoi pas un match sur Venus ou Jupiter pendant qu'on y est.
Il devrait y avoir plus de monde qu'à Monaco.

Signaler Répondre

avatar
Gargamel le 29/10/2021 à 00:23

Le championnat de France de football de ligue 1 en Chine .. est ce qu'il faut rire ou pleurer ....!!!
Le sigle LFP veut donc bien dire .... " Le Fric Prime " ....!!
Pathétique monde du foot pro .... 👎👎👎

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.