Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les prisons de Perrache ne seront pas détruites

Le préfet de la région Rhône Alpes, Jacques Gérault, a présenté lundi après midi les idées proposées pour l’avenir des prisons de Perrache.
A la suite de l’appel à idées lancé par la préfecture au mois de mai dernier, 16 projets ont été déposés le 15 septembre. L’opération avait pour but de vérifier auprès d’experts s’il était possible de conserver les bâtiments historiques des maisons d’arrêt de Saint Joseph et Saint Paul dans le cadre de la modernisation de la presqu’île. Seulement deux schémas préconisaient la démolition totale ou partielle du site. Les pénitenciers ne seront donc pas détruits. Les prisons de Perrache devraient être mises en vente au cours de l’année 2010 pour une valeur estimée à 25 millions d’euros.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.