Près de Lyon : il attend que son ex touche l’allocation rentrée pour lui réclamer l’argent armé d’une machette

Près de Lyon : il attend que son ex touche l’allocation rentrée pour lui réclamer l’argent armé d’une machette
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits remontent au 18 août dernier.

A Amplepuis dans le Rhône, un individu âgé de 36 ans s’est présenté au domicile de son ex-compagne. Armé d’une machette, il lui a réclamé 1000 euros, soit le montant d’une dette qu’elle avait contractée.

Cet habitant de Meyzieu violent était récemment jugé pour cette agression. Il a expliqué aux juges qu’il avait attendu que sa victime touche l’allocation rentrée pour jouer au collecteur de dettes. Et que sa machette, dont il s’est évidemment débarrassé, était en plastique.
Son avocat a indiqué qu’il souffrait d’une tumeur au cerveau, rendant son incarcération impossible.

Selon le Progrès, la justice l’a condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis. La partie ferme sera aménagée.

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sijavaisujauraipasvenuvoirdiegodelavega le 01/11/2021 à 10:39

couleur du manche de la machette ?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 31/10/2021 à 22:43
Justice de pire en pire a écrit le 31/10/2021 à 11h39

J'ai une hémorroïde, je pourrai donc taper sur mon ex dorénavant

Par contre si tu avais ne serait ce que quelques points de QI seulement, tu ne ferais pas cette extrapolation entre tes hémorroïdes et ton ex.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 31/10/2021 à 22:42

Pour avoir une tumeur au cerveau, il faut déjà avoir un cerveau !

Cette histoire ne tient pas debout !

Signaler Répondre

avatar
bullit le 31/10/2021 à 17:23

Ouais ouais à la machette là il à oublié qu’il était malade quand tu as une tumeur au cerveau les dettes des gens tu t’en tape sérieux

Signaler Répondre

avatar
Ouiauxvoituresnonauxverts le 31/10/2021 à 14:55

Cette tumeur au cerveau ne l'a pas empêché de s'en prendre à son ex.
Tumeur ou pas, la prison pour ce dangereux individu

Signaler Répondre

avatar
Lool le 31/10/2021 à 14:38

avatar
Quel beau pays le 31/10/2021 à 12:55

Dès que j'ai une tumeur au cerveau, je vide mon compte pour devenir insolvable et je tape sur tout le monde.
2 chevilles et 2 poignés, la place pour 4 bracelets électroniques t'inquiète wesh

A croire que le respect et la civilité n'est requit qu'aux gens valides, mâles, hétéros, blancs, imposables, etc wesh

Signaler Répondre

avatar
Et ça continue … le 31/10/2021 à 12:55

Toujours admiratif devant le courage de ces « bonhommes »…
Ça chiale devant le proc, ça joue la victime … et ça fonctionne !
« Peine sera aménagée » : il sera libre avec un bracelet … On continue comme ça, c’est Zemmour qui en profitera !

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 31/10/2021 à 12:50

Après les bouffées délirantes les tumeurs au cerveau pour justifier la sauvagerie, 18 mois de prison dont 10 avec sursis…. Moins d’un an il ne mettra pas un pied en prison c’est la loi promulguée par Larem, yep yep :-)

Signaler Répondre

avatar
Justice de pire en pire le 31/10/2021 à 11:39

J'ai une hémorroïde, je pourrai donc taper sur mon ex dorénavant

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.