Rétro : les faits divers marquants de l’année 2021 à Lyon

Rétro : les faits divers marquants de l’année 2021 à Lyon

2022 pointe le bout de son nez, l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée. De nombreux faits divers ont en effet marqué les douze derniers mois. LyonMag vous propose un petit retour en arrière

Braquage de bijoux en plein centre-ville

Le 26 mars, vers 9h, un fourgon banalisé se gare devant une bijouterie de la rue Thomassin. Au moins trois individus lourdement armés et cagoulés surgissent pour menacer les convoyeurs. Les braqueurs cagoulés réussissent à faire main basse sur un butin notamment composé d’or et de bijoux, pour un préjudice estimé à 275 000 euros. Le commando qui a réussi son attaque sans tirer un seul coup de feu, ni faire de blessé, reste recherché par la police lyonnaise.

Deux morts en une semaine montée de Choulans

Avant l’été, Lyon a été marquée par deux terribles accidents sur un axe particulièrement accidentogène : la montée de Choulans. Le 16 juin dernier, un jeune homme âgé d'une vingtaine d'année avait perdu la vie dans le sens de la montée après une sortie de route. La victime avait été décapitée sous la violence du choc, tandis que ses deux passagers avaient été blessés.

Une semaine après ce drame, un camion s’était renversé sur un piéton à quelques dizaines de mètres, cette fois dans le sens de la descente au niveau du lycée Don Bosco. La victime, âgée de 16 ans, était un collégien qui s'apprêtait à entrer dans l'établissement. Les deux drames, liés semble-t-il à la vitesse, avaient poussé les autorités à réagir avec la mise en place d’une voie bus et d’un radar de chantier, et enfin le passage à 30 km/h de la montée de Choulans.

Triste marronnier du 14 juillet

Chaque célébration de la fête nationale est désormais marquée par des violences dans l’agglomération lyonnaise. Cette année encore, des policiers ont été caillassés et des incendies volontaires ont été perpétrés. Et ce notamment à Bron, où les sapeurs-pompiers étaient intervenus pour éteindre un bus TCL de la ligne C15 incendié dans le quartier Terraillon. Au total, 19 interpellations ont été menées la nuit du 14 juillet, contre 8 en 2020.

Des policiers visés par des tirs dans le 9e arrondissement

Le 25 octobre, vers 19h, des détonations sont entendues dans le quartier de la Duchère. Alors qu’une patrouille de la BAC circulait avenue Sakharov, des tirs ont été échangés entre un individu «très calme » et les fonctionnaires en civil. Aucun blessé ne sera à déplorer sur le point de deal connu du quartier, le tireur prendra la fuite, il reste recherché en cette fin d’année dans le cadre de l’enquête ouverte pour tentative d'homicide sur personne dépositaire d'autorité publique. Les faits seront l’occasion pour le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin de tacler le maire de Lyon Grégory Doucet sur l’absence criante de caméras de vidéo-surveillance dans le secteur.

D’inconscients Daltons

Le phénomène avait débuté fin juillet avec la condamnation du réalisateur d’un clip de rap âgé de 29 ans. Many GT, déjà connu de la justice pour 15 condamnations, donc sept pour trafic de stupéfiants ou quatre pour conduite sans permis, avait été condamné à 6 mois de prison ainsi que la révocation d’un sursis d’une durée de 3 mois pour avoir notamment exhibé armes et drogues dans un clip toujours en ligne. On découvrait alors des rappeurs peu expérimentés qui mettaient en scène, habillés en Daltons, la mise à mort du cow-boy Lucky Luke.

Une condamnation qui va engendrer la colère du collectif, qui multipliera les rodéos sauvages dans le centre-ville, aussi bien place Bellecour ou place des Terreaux sous les fenêtres du maire de Lyon Grégory Doucet. Après une irruption sur la pelouse du Groupama Stadium et un passage sur le plateau de « Touche pas à mon poste », les délinquants se sont assagis et essayent désormais de se racheter en réalisant des maraudes auprès des sans-abris. Il faut dire que la justice a calmé les ardeurs des Daltons qui avaient condamnés, parfois avec de la prison ferme.

Bonus insolite : le métro A arrêté à cause d’un homme qui urine dans les tunnels

Un fait divers inédit pour terminer cette rétrospective, avec le trafic qui avait été interrompu sur la ligne A du métro le 7 octobre. Cette suspension de trafic trouvait son origine avec la visite d’un homme dans les tunnels souterrains de la station Ampère. L’individu avait uriné au beau milieu des voies, avant de s’en aller tranquillement après avoir fait sa commission. Conséquence de cette intrusion, le trafic avait été coupé pour permettre des reconnaissances afin de s’assurer que l’homme avait bien quitté les lieux.

J.D.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Puravida le 28/12/2021 à 12:50

Et il en est de même dans d'autres villes....Doit-on encore souligner qu'il est plus que temps d'agir. Les solutions existent. Qu'en est-il du courage, de la volonté de nos responsables politiques ?

Signaler Répondre

avatar
Glouglou le 28/12/2021 à 10:48
Ex Précisions a écrit le 28/12/2021 à 07h03

Je connais au moins 350 faits marquants des pastèques cette année, mais ce serait long et déprimant de se les rappeler...

Tout à fait Docteur . A eux tout seul il faudrait un numéro spécial bétisier . Bonne fin d'année à tous sauf au vert

Signaler Répondre

avatar
Joe la frime le 28/12/2021 à 10:48
Ex Précisions a écrit le 28/12/2021 à 07h03

Je connais au moins 350 faits marquants des pastèques cette année, mais ce serait long et déprimant de se les rappeler...

Tu veux un choco ?

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 28/12/2021 à 10:45
Ex Précisions a écrit le 28/12/2021 à 07h03

Je connais au moins 350 faits marquants des pastèques cette année, mais ce serait long et déprimant de se les rappeler...

Il nous faudra encore du courage pour nous lever le matin et conserver un minimum d’optimisme. De pire en pire, la lâcheté politique d’un côté et de l’autre l’entrisme de toute cette gauche essayant de faire repartir un encéphalogramme plat.

Signaler Répondre

avatar
Lucvilleurbanne le 28/12/2021 à 09:39

Il y a aussi l'affaire de la courageuse chanteuse milat quu est harcelée par les obscurantistes islamistes antivaxs et woke

Signaler Répondre

avatar
Voilà voila le 28/12/2021 à 09:27
Ex Précisions a écrit le 28/12/2021 à 07h03

Je connais au moins 350 faits marquants des pastèques cette année, mais ce serait long et déprimant de se les rappeler...

Je connais au moins 3500 sorties de l’opposition qui vaut se pesant de cacahuète
On fait un concours ?

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 28/12/2021 à 07:03

Je connais au moins 350 faits marquants des pastèques cette année, mais ce serait long et déprimant de se les rappeler...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.