Des boîtes aux lettres en carton pour dénoncer le manque de places d'hébergement d'urgence

Des boîtes aux lettres en carton pour dénoncer le manque de places d'hébergement d'urgence

Elles ont fleuri mercredi matin dans les rues de la Presqu’île sur les abribus, les entrées de métro ou les bancs publics. C’est la Fondation Abbé Pierre qui a mené cette action pour symboliser ces centaines de personnes qui dorment chaque nuit dans les rues de l’agglomération lyonnaise.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.