Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La Hip-Hop Soul Experience squatte la scène du Tranbordeur

Vendredi 5 février à Villeurbanne, Dialect Music et ses invités sont à l’honneur pour la seconde édition des soirées Open du Transbordeur. Ces soirées sont l’occasion de présenter à la fois des artistes du Grand Lyon mais aussi de découvrir les groupes phares de la scène émergente lyonnaise. Elles ont pour but de réunir plusieurs disciplines afin de proposer un spectacle riche et diversifié. Pour cette deuxième édition, on retrouve avec plaisir le groupe Dialect Music, originaire de Rhône-Alpes. Habile mélange entre jazz, hip hop et funk, le groupe s’attache, à travers le flow du rappeur Gas, à combattre les préjugés. Benjamin Lévy, organisateur de l'évènement, nous en dit un plus.

Lyon Mag : Parlez nous de ce show ?
Benjamin Lévy :
C’est la première fois que nous le présentons dans la région. Nous l’avons déjà fait avec les musiciens de Dialect Music et Jazz Radio sur Lyon, dans le cadre du développement de Dialect Music. Nous avons fait ce genre de soirées, mais avec beaucoup moins d’invités.  Le dernière fois nous avions deux ou trois guests qui jouaient avant Dialect Music et après.

Quelle est la genèse de ce projet ?

Dialect Music, c’est un grand mélange. D’un côté nous avons Gas, qui est un rappeur connu de la région, avec une certaine expérience depuis quinze ans. Les musiciens qui viennent sont issus du big band de Jazz à Vienne. Puis d’autres personnes sont venues. Ce développement d’artistes fait qu’on a tout de suite remarqué qu’il y avait quelque chose d’intéressant à faire. Nous voulons valoriser la diffusion et l’enrichissement de ce mélange, plutôt que de valoriser un groupe ou un artiste.

Que pourrons-nous voir ce week-end au Transbordeur ?

On va voir un backing band (1), celui de Dialect Music, qui va accompagner des invités tout le long de la soirée. On va commencer tout d’abord par un set DJ, par AntiChambre, un groupe de Chambéry, qui va faire un warm-up (2) particulier, avec DJs et musiciens. Ensuite, on va commencer  à rentrer dans l’univers Dialect Music, avec une présentation du premier album, que l’on prépare depuis quatre ans. Il va y avoir énormément d’invités dans le premier set. Il y aura ensuite une petite interlude avec une performance magique  en milieu de spectacle. On invitera, pour finir, tout le reste des gens que l’on apprécie à nous rejoindre sur scène et à fêter ensemble cet évènement.

Le hip-hop est-il maintenant intégré comme un mouvement musical artistique à part entière ?

Notre courant ne se veut pas spécifique. Ce n’est pas du rap hardcore ni du jazz puriste. Mais, c’est vrai, le style effraie toujours. Nous recevons parfois des réponses mitigées des salles de concert pour accueillir un show à tendance Hip-Hop. C’est encore le cas malgré des initiatives hip hop à succès, tel le festival «Original» (3), qui nous soutient d’ailleurs sur cet évènement. Mais dans les salles subventionnées, c’est toujours un peu difficile. Mais nous avons un public, on peut prétendre avoir une belle salle pour du spectacle.

(1) Groupe d’instrumentistes accompagnant un artiste lors d'un concert.
(2) Formulation faisant référence au tour de chauffe en Formule 1 qui précède le début de la course.
(3) Festival international de Hip Hop du 31 Mars au 5 Avril à Lyon.



Tags : Transbordeur | hiphop |

Commentaires 1

Déposé le 20/04/2010 à 17h13  
Par teddy Citer

merci pour ce petit papier, la soirée etait enorpme !!! a quand la prochaine?? ted

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.