La grosse colère d’André Gerin

La grosse colère d’André Gerin

Le député communiste du Rhône reproche aux socialistes d'"esquiver" le débat sur la sécurité alors que le Parti Communiste "est aux abonnés absents" sur cette question. L’ancien maire de Vénissieux a tenu lundi matin une conférence de presse de rentrée à Lyon. Selon lui, il devrait y avoir "un diagnostic partagé" entre tous les partis politiques et la formation d’"un front républicain". Il exige également que l'Etat "mette autant de moyens dans la lutte contre la criminalité organisée dans les cités que dans l'anti-terrorisme".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.