Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’hommage de Bertrand Tavernier à Alain Corneau

Le président de l’Institut Lumière a fait part de sa profonde tristesse à l’annonce de la disparition de son ami.
Dans un communiqué diffusé lundi, il qualifie Alain Corneau de « cinéphile pointu, curieux de tout et qui en savait autant en musique ou en littérature qu'en cinéma. » Le cinéaste est mort dimanche à Paris. Il avait 67 ans, il a succombé à un cancer. On lui doit notamment "Police Python 357", "Le choix des armes", "Série noire", ou encore "Tous les matins du monde".


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.