Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’appel examiné jeudi à Grenoble

La Cour d’appel doit se pencher sur la remise en liberté du second braqueur présumé du casino d'Uriage.
Ce jeune homme de 25 ans a été mis en examen sous contrôle judiciaire mais le juge des libertés et de la détention avait décidé de ne pas l’écrouer, ce qui a déclenché un tollé chez les syndicats de policiers soutenus par le gouvernement. L’autre braqueur impliqué avait trouvé la mort lors d’échanges de tirs avec la police, entrainant 3 nuits de violences à Grenoble à la mi-juillet.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.