Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les Lejaby passent maintenant devant le tribunal

Le tribunal de Grande Instance de Lyon va examiner mardi après-midi le recours des salariés de ce fabricant de lingerie féminine.
Ils demandent en fait l’annulation de la délocalisation en Asie de trois sites de productions de la région. Une délocalisation annoncée il y a quelques mois et qui entrainera la suppression de 200 emplois. En attendant, une centaine de salariés a passé une cinquième nuit dans les locaux de leur entreprise. Ils occupent depuis jeudi dernier le siège de la société à Rillieux-la-pape pour faire plier la direction. Une intersyndicale a décidé de la poursuite du mouvement, quelque soit la décision du tribunal. De nouvelles propositions de départ ont été faites lundi à la direction : 25 000 euros de prime supra-légale de licenciement, et 100 euros par mois passé dans l’entreprise. Des propositions restées, pour l’instant sans réponses.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.