Le conseil d’Etat donne raison à Jean Nouvel

Le conseil d’Etat donne raison à Jean Nouvel

La plus haute juridiction administrative française a annulé l'arrêt de la cour administrative de Lyon. Cette dernière avait rejeté la demande de l'architecte qui réclamait plus de 800 000 euros d'honoraires à la Ville de Lyon dans le cadre du marché de rénovation de l'Opéra.
Mais l'affaire n'est pas terminée puisqu'elle devra retourner devant les juridictions lyonnaises qui statueront en dernier ressort.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
damon le 30/09/2010 à 21:36

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.