Les dés sont jetés chez Lejaby

Les dés sont jetés chez Lejaby

La direction du fabriquant de lingerie de Rillieux-la-Pape a définitivement entériné le plan social. 193 postes vont disparaitre. La restructuration de Lejaby est désormais inéluctable. La dernière réunion du comité central d’entreprise s’est achevée tard dans la nuit de jeudi à vendredi et elle n’a pas abouti à une modification du plan social. Seuls le siège de Rillieux et l’usine d’Yssingeaux vont être conservés parle groupe, les usines du Teil (Ardèche), de Bellegarde et Bourg-en-Bresse vont fermer leurs portes. Lejaby souhaite délocaliser sa production à l’étranger pour imiter ses concurrents et être en mesure de s’aligner sur leurs tarifs, du coup ce sont en tout 193 emplois qui vont être détruits en France à compter de mi-novembre. Des primes de licenciement de 15 000 euros seront accordées à tous les salariés, qui seront également pris en charge par une cellule de reconversion.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.