Inquiétudes pour l’emploi à Neuville-sur-Saône

Inquiétudes pour l’emploi à Neuville-sur-Saône

La direction française de Sanofi s’est déplacée lundi sur le site pour défendre son plan de sauvegarde de l’emploi. L’activité chimie doit prendre fin en 2014 à Neuville et ce sont 800 postes qui sont sur la sellette. Le groupe explique qu’il n’y aura aucun licenciement sec mais des redéploiements d’effectifs et des formations.
Les syndicats s’inquiètent eux pour une centaine de salariés qui pourraient se retrouver sans aucune solution de reclassement.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.