Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les lycéens lyonnais ne rendent pas les armes

Ainsi aux Cordeliers, sur la place entre le Palais de la Bourse et l'avenue de la Ré, ce sont entre 500 et 600 jeunes qui font face aux CRS. On a constaté des jets de projectiles tels que des bouteilles de verre. Les CRS sont armés de flash balls mais n'ont pas encore ni chargé ni tiré. Les jeunes s'étaient préalablement réunis à Bellecour où ceratins ont commis des dégradations, engendrant un blocage de la desserte de la place par les métros et par les bus.

 

Plusieurs établissements de l’agglomération ont connu vendredi matin des tentatives de blocages et des rassemblements ont lieu en centre ville.
Le proviseur du lycée Charlie Chaplin à Décines a d’ailleurs décidé de fermer l’établissement. Et plusieurs centaines de lycéens convergent actuellement vers Bellecour. Cette manifestation inopinée perturbe le réseau TCL dans les secteurs Cordeliers, Bellecour et Hôtel de Ville qui ne sont plus desservis. Le tramway T2 est l’arrêt. Le T1 circule entre Quai Claude Bernard et IUT Feyssine, et entre Perrache et Montrochet. Le T3 fonctionne uniquement de Gare Part Dieu à Vaulx en Velin la Soie et puis le tramway T4 est limité à Gare de Vénissieux. 13 lignes de bus sont également limitées ou détournées dont la C3. Jeudi matin déjà 400 lycéens ont défilé dans le centre ville ce qui a débouché sur quelques débordements, 22 jeunes ont été interpellés. Au niveau national, le ministère de l’Education annonce un chiffre de 300 lycées perturbés.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.