Le mouvement lycéen contre la réforme des retraites ne faiblit pas à Lyon

Le mouvement lycéen contre la réforme des retraites ne faiblit pas à Lyon

Selon la police, 800 jeunes se sont rassemblés à la mi-journée entre la place Bellecour et les Cordeliers dans le 2e arrondissement. Ce mouvement a provoqué un face à face tendu avec les forces de l’ordre.
Dans le reste de l’agglomération, comme jeudi de nombreux groupes de manifestants très mobiles ont déambulé dans le centre ville. Et des dégradations ont été perpétrées notamment dans les 7e et 8e arrondissements. Des bus TCL et du mobilier urbains ont notamment été pris pour cible par certains jeunes. Les forces de l’ordre ont procédé à 16 interpellations.
Ces différents rassemblements inopinés perturbent le réseau TCL : les secteurs Cordeliers, Bellecour et Hôtel de Ville ne sont plus desservis. La station de métro Bellecour est fermée et le tramway T1 est à l’arrêt. Le T2 fonctionne uniquement entre Grange Blanche et St Priest Bel Air. Le T4 est limité à la Gare de Vénissieux. Une vingtaine de lignes de bus sont également limitées ou détournées dont la C3. Selon la préfecture, une quinzaine d’établissements de l’agglomération a été bloquée vendredi matin. Au niveau national, le ministère de l’Education annonce un chiffre de 300 lycées perturbés.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.