La cour d’assises se penche sur un règlement de compte dans la communauté des gens du voyage

La cour d’assises se penche sur un règlement de compte dans la communauté des gens du voyage

Une expédition punitive avait été menée en décembre 2004 contre le bungalow d’une famille à Communay. Quatre coups de feu avaient été tirés. Un garçon a perdu un œil dans cette vendetta.
Un ferrailleur de 44 ans comparait seul jusqu’à mercredi pour "violences avec arme ayant entraîné une invalidité permanente". Il avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire au bout de 11 mois de détention provisoire.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.