Dernier espoir pour les salariées de Lejaby

Dernier espoir pour les salariées de Lejaby

C’est ce mardi que le tribunal de grande instance de Lyon doit rendre sa décision concernant la demande d’annulation du plan social en cours chez le fabricant de lingerie. Demande effectuée par le comité central d'entreprise qui reproche à la direction d'avoir tenu des informations secrètes, au moment de présenter son projet de restructuration, le 30 mars.
La réorganisation chez Lejaby prévoit la suppression de 200 emplois avec la fermeture des usines de Bellegarde et Bourg-en-Bresse (dans l’Ain) et du Teil (en Ardèche).

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
annie de montpellier le 23/10/2010 à 14:59

tenez bon ils faut garder nos usines en france notre ancien patron monsieur brugnon doit se retouner dans sa tombe je sais de quoi je parle etant moi meme une ancienne lejaby courage a toutes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.