Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Ligue des Champions : L’OL s’impose face au Benfica Lisbonne (2-0)

L’Olympique Lyonnais a battu le Benfica Lisbonne mardi soir à Gerland en Ligue des Champions (2-0). Avec 9 points en 3 matchs, les Lyonnais ont fait un grand pas vers la qualification en huitièmes de finale de la compétition.
Avec Gonalons, Gourcuff et Pjanic titulaires au milieu, le menu était plutôt offensif et alléchant du côté de Gerland mercredi soir. Une partie bien commencée par les hommes de Claude Puel, même si Gourcuff (8e) et Lisandro (10) ne peuvent concrétiser quelques beaux mouvements collectifs. Le temps d’une frappe d’Aimar (19e) à côté du but d’Hugo Lloris, c’est Michel Bastos qui, côté gauche de la surface, envoie un tir croisé sur le poteau gauche de Jimenez (20e). Dans la foulée, le pressing de Gourcuff lui permet de récupérer le ballon aux 25 mètres plein axe, pour renvoyer centrer Michel Bastos sur son côté gauche. Briand, au second poteau, peut tranquillement ajuster le portier lisboète d’une tête piquée (21e). 1-0 pour l’OL, qui manque de doubler la mise, toujours par Briand, qui loupe sa reprise sur un excellent centre en retrait de Réveillère (24e). Les Portugais, moins sereins, multiplient les fautes. Gaitan (32e) et Carlos Martin (37e) écopent d’un carton jaune. Réveillère également (41e). Gaitan, auteur d’une nouvelle faute grossière sur Réveillère, se voit distribuer un second carton jaune, synonyme d’expulsion (43e). Après un dernier hors-jeu de Lisandro, qui filait seul au but (44e), l’OL rejoint les vestiaires avec un but d’avance. Sur l’engagement, un beau dédoublement Briand - Pjanic permet au Bosnien d’aller centrer côté droit. Lisandro reprend dans la surface d’une frappe trop écrasée, bien captée par Jimenez (45e). Sur un beau jeu de passes en triangle entre Pjanic, Gourcuff et Briand côté droit, l’ex-Rennais envoie un centre dans les six mètres pour Lisandro qui, seul face au but, rate la balle du KO (49e). Sans conséquence puisque, deux minutes plus tard, Jimmy Briand, à la manière d’un basketteur, suit bien sa frappe a


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.