Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le tribunal d’instance de Paris étudie mardi la plainte de 4 usagers de la ligne SNCF Lyon-Paris

Le 8 février dernier, une rupture de caténaires avait entraîné le blocage d'un train en pleine voie pendant 7h.
Les plaignants, qui devaient se rendre à Paris pour raison professionnelle, veulent se voir rembourser le manque à gagner de cette journée de travail perdu et réclament chacun 3 000 ? de dommages et intérêts.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.