Le tribunal d'instance de Paris étudie mardi la plainte de 4 usagers de la ligne SNCF Lyon-Paris

Le tribunal d'instance de Paris étudie mardi la plainte de 4 usagers de la ligne SNCF Lyon-Paris

Le 8 février dernier, une rupture de caténaires avait entraîné le blocage d'un train en pleine voie pendant 7h.Les plaignants, qui devaient se rendre à Paris pour raison professionnelle, veulent se voir rembourser le manque à gagner de cette journée de travail perdu et réclament chacun 3 000 ? de dommages et intérêts.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.