Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’ASVEL la voulait vraiment!

Au terme d'un match épique, Villeurbanne a remporté dans la prolongation le "classico" contre Pau-Orthez. Une victoire 95-88 qui relance l'ASVEL après 11 journées de Pro A.

On a bien cru à un nouveau revers de l'ASVEL vendredi soir à l'Astroballe. L'entame de la Green Team, qui jouait en noir, a été catastrophique dans les deux premiers quarts-temps, perdus 16-20 et 16-19. Villeurbanne payait ses errements défensifs et offensifs, son manque d'agressivité et sa passivité, exploitée à merveille par le Palois Antoine Mendy, spécialiste des faufilages dans la raquette. A la pause Pau-Lacq-Orthez mène logiquement 32-39 et les locaux n'ont rien montré d'encourageant. Pourtant, les hommes de Nordine Ghrib ressortent transformés des vestiaires. Ils montrent un tout autre visage pour réaliser certainement leur meilleur quart-temps de la saison. Sous l'impulsion d'un énorme Matt Walsh et d'un Kim Tillie en pleine réussite sur les dunks (ils en enchaîne 4 impressionnants de puissance), Villeurbanne recolle au score puis s'envole, prend 8 points d'avance et remporte le 3e quart-temps 25-11.

Kim Tillie a beaucoup dunké Kim Tillie a beaucoup dunké

30e minute de jeu, l'ASVEL mène 57-50. Mais voilà, très vite les co-équipiers de Michael Gelabale (21 points) retombent dans leurs travers et Pau revient, repasse devant grâce à une grâce de paniers à 3 points et à un tonitruant Rimac et à un toujours efficace Laurent Sciarra (37 ans!).Il reste une minute à jouer, les visiteurs mènent 77-74, et c'est encore Walsh, superbe, qui clauqe un shoot à 3 point qui fait bondir l'Astroballe. Jefferson se charge de récupérer les rebonds et le score en reste là, 77-77. Zizic, blessé, manque à la Green Team, d'autant que pour une fois Paul Lacombe et Bangaly Fofana passent totalement à côté de leur sujet.

Il faut toujours un vainqueur en basket, place donc à la prolongation de 5 minutes. Dès l'entame, Villeurbanne décroche son adversaire et prend rapidement 11 points d'avance. Tous les villeurbannais y vont de leur panier, Walsh (20 points), Hammonds (17 points) et Jefferson (19 points) sont juste énormes, Gelabale score en finesse et Pau lâche le morceau. L'ASVEL s'impose 95-88 et retrouve du poil de la bête malgré une rencontre finalement mal maîtrisée la plupart du temps. Le coach Nordine Ghrib s'est dit "heureux de l'envie affichée" par ses joueurs tandis que son capitaine Gelabale reconnaissait que "si tout n'a pas été parfait, au moins l'ASVEL n'a rien lâché pour arracher la prolongation et finalement l'emporter". Ce succès relance l'ASVEL dans la qualification pour la Semaine des As, dont il est tenant du titre. Place maintenant à un match capital mardi (20h) à l'Astroballe en Eurocoupe face à l'Hemofarm Vrsac. Villeurbanne doit gagner par plus de 4 points pour se qualifier.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.