Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Rugby: qui c’est les plus forts? Evidemment c’est… le LOU!

Le LOU rugby a battu le CA Saint-Etienne 37-0 samedi à Vuillermet pour la 15e journée de Pro D2 et conforte sa 2e place. Les Lyonnais réalisent la meilleure première partie de saison de l'histoire du club.

Les rugbymen ont brillamment réussi là où les footballeurs ont échoué. Ils ont remporté le derby face à Saint-Étienne, le premier de l'ère professionnelle. Pourtant il aura fallu attendre la 20e minute pour voir le premier des 5 essais lyonnais. C'est Gérald Gambetta qui a aplati entre les perches après une belle passe de Nicoud, titularisé à l'ouverture. Toleafoa double la mise juste après la sirène, ajoutés aux 2 pénalités et à une transformation de Pierre-Yves Montagnat, ces 2 essais lyonnais permettent au LOU de mener sereinement 18-0 à la pause.

Les spectateurs savourent un improbable récital de musique des années 80 donné, chorégraphie en prime, par la fanfare d'un régiment de chasseurs alpins d'Annecy et les deux équipes reviennent sur le terrain. Ce match n'a pas été aussi simple pour Lyon que le score ne le laisse penser. "Les deux équipes se sont envoyées comme on dit dans le rugby" explique Raphaël Saint-André, le coach lyonnais, "on se serait cru dans un match de Fédérale, les deux équipes étaient plus dans le combat que dans le jeu mais nous avons évité le piège, nous ne nous sommes pas agacés et nous avons su marquer quand il le fallait". Et pour cause, le jeu est très haché, et l'arbitre a distribué 6 cartons jaunes (exclusion temporaire de 10 minutes), 3 pour chaque camp. Les stéphanois sont valeureux, mais ils ne peuvent rien face à la puissance lyonnaise, d'autant qu'ils manquent incroyablement toutes les pénalités qui leur sont offertes. A la 52e minute Brice Salobert conclut un mouvement collectif et inscrit le 3e essai lyonnais, synonyme de bonus offensif. Il est imité 8 minutes plus tard par Franck Romanet, auteur d'un superbe slalom sur le côté droit pour mystifier l'arrière garde Verte et venir se payer le luxe d'aplatir entre les perches. Pierre Yves Montagnat est sorti, du coup c'est l'arrière Lee Thomas, auteur d'une solide prestation, qui transforme. 30-0. Lyon marque un cinquième et dernier essai à la 73e minute, à la force de son pack avec Luke Abraham à la conclusion et Thomas pour la transformation. 37-0, la messe est dite.

Saint-Étienne n'a pas démérité mais le promu, lanterne rouge du championnat était très inférieur au LOU, qui glane 5 points grâce à cette victoire bonifiée. Avec 49 points à la fin des matches aller, Lyon réalise le meilleur départ de son histoire, "mais pas le meilleur de Pro D2 puisqu'on est toujours seconds" nuance Gambetta. Lyon est toutefois dans les bons temps de passage, même si "la première place est évidemment l'objectif principal pour éviter la désillusion de l'an dernier" (défaite en finale d'accession contre La Rochelle NDLR) insiste Franck Romanet. Lyon consolide sa seconde place et se replace à 4 points du leader Albi, vainqueur sans bonus d'Aix-en-Provence. De quoi passer les fêtes au chaud. Les plus chauvins reprendront l'adage footeux de Roger Rocher en l'inversant, car il est vrai qu'en matière de rugby, Lyon est la capitale et Saint-Etienne sa banlieue.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.