Reconnu formellement par sa victime, il est relaxé

Reconnu formellement par sa victime, il est relaxé

Un jeune homme, malgré des incohérences dans son témoignage, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Lyon.Il était soupçonné d'avoir tenté de voler le téléphone portable d'une infirmière dans la nuit du 20 février dernier dans le 3e arrondissement. Cette dernière avait ensuite reconnu l'homme sur photo puis derrière un miroir sans tain.
Lors de l'audience, le prévenu a soutenu n'être jamais sorti de chez lui. Faux selon l'enquête qui démontra qu'il avait déclenché trois bornes avec son portable cette nuit là. Ses avocats ont alors prouvé que ces signaux étaient proches du domicile de leur client.
Suffisant pour le tribunal pour ne pas suivre des réquisitions sévères qui étaient de 10 mois de prison dont 6 mois ferme.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
NdeM le 02/03/2011 à 13:10

Un portable ne déclenche pas trois relais sans bouger !!! Belle justice aveugle .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.