Deux pavés dans la vitrine d'un magasin

Deux pavés dans la vitrine d'un magasin

C'est un jeune héroïnomane qui était jugé hier en comparution immédiate.Il était accusé d'avoir lancé le 19 mais dernier deux pavés dans la vitrine d'un fleuriste à Givors.
Le jeune Givordin n'avait rien volé.
Il a reconnu à la barre sa culpabilité et écopé de deux mois de prison avec sursis et 80 heures de travaux d'intérêt général.
Il devra également se soigner.
Il a déjà passé deux mois en prison pour vol avec escalade.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.