De lourdes peines requises aux assises dans l'affaire du home-jacking de Meyzieu

De lourdes peines requises aux assises dans l'affaire du home-jacking de Meyzieu

Jeudi, l'avocate générale a proposé des peines de 22 ans si l'intention d'homicide était retenue.Et de 16 à 18 ans pour tentative de vol avec arme.
Kujtim Halilaj avait menacé un couple dans leur maison en 2008. Armé et drogué, il aurait promis de les tuer selon les souvenirs des victimes.
Une accusation très mal prise par l'avocat de la défense. Ce dernier, au vu des expertises balistiques, pensait que l'affaire serait confiée au tribunal correctionnel. Il s'est notamment plaint qu'aucune reconstitution n'ait été faite.
Le verdict est attendu dans la journée.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.