La grève se poursuit sur le site Samada de Neuville-sur-Saône

La grève se poursuit sur le site Samada de Neuville-sur-Saône

Une vingtaine de salariés de cette filiale du groupe Monoprix, chargé de l'approvisionnement des magasins de la région, ont cessé le travail depuis le 31 mai dernier, entrainant une rupture de stock dans de nombreux rayons.Les grévistes, qui réclament une prime de 50 euros que la direction leur avait promis avant de se rétracter ainsi qu'une hausse de salaire de 50 euros, sont convoqués devant les tribunaux mercredi.
La direction, qui refuse de négocier tant que les blocages de sites se poursuivent, a fait appel de la décision du tribunal administratif qui avait jugé les piquets de grève licites.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.