Le Conseil d'Etat a tranché : l'ascenseur de Fourvière n'entrave pas le principe de laïcité

La Ville de Lyon peut donc continuer à le financer car selon la justice, cela se fait dans l'intérêt public et le développement touristique. La Fédération de la libre-pensée du Rhône et l'association République et Laïcité étaient à l'origine de la plainte. Elles reprochaient à la Ville d'avoir été à l'encontre de la loi sur la laïcité de 1905 pour avoir accordé une subvention à l'attention de la Fondation Fourvière, en avril 2002. Cette somme avait servi à financer l'installation d'un ascenseur devant relier le parvis à l'entrée de la basilique.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.