Ecully et Caluire pourraient adopter le dispositif Voisins vigilants

Les deux communes de l'agglomération lyonnaises auraient répondu positivement aux sollicitations de la préfecture. Ce dispositif arrivé en France en 2007 permet aux habitants de surveiller leur propre quartier. Les veilleurs sont ainsi indemnisés par l'Etat. Les détracteurs du dispositif invoque une propension à la délation malsaine. Une méthode polémique qui semble cependant avoir fait ses preuves, dans la Drôme notamment où le nombre de cambriolages a baissé de 20 à 40% dans les villages concernés. Deux autres communes du Rhône aimeraient également adopter le dispositif. Gleizé (Beaujolais) et Saint-Pierre-la-Palud (nord-ouest) sont les deux candidates.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.