Il reconnait son agresseur un mois après les faits et appelle la police

Mardi dernier, cet homme de 28 ans aperçoit son rival à la terrasse d'un café de la rue de Marseille. Un mois plus tôt, il avait été la victime de trois coups de couteau portés par cet homme. Une rixe qui a pour origine un différend d'ordre sentimental. La victime, touchée sérieusement à la hanche, a dû procéder à 30 jours de soin. Alors, lorsqu'il croise son agresseur en cavale, il n'hésite pas à le dénoncer à la police. L'homme de 31 ans est donc arrêté et reconnait les faits. Par ailleurs, ce ressortissant tunisien est en situation irrégulière et a été mis en garde à vue.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vraiment fou votre lecteur le 19/08/2011 à 15:55

Y a toujours un ou deux types pour crier haro sur le baudet.
On leur montre la lune, ils regardent le doigt.

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon ag le 19/08/2011 à 09:14

pourquoi spécifier ressortissant tunisien. qui se balade avec un couteau ds les poches a part ces gens la et les manouches. chuuuuuuut ce n'est pas politiquement correcte mais par contre drolement vrai

Signaler Répondre

avatar
Constator le 18/08/2011 à 20:05
Yvan, de Lyon. a écrit le 18/08/2011 à 13h12

Comme quoi, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas !

Une question au pouvoir lyonnais, qui est contre le dispositif de voisins vigilant.

Fallait-il ou ne fallait-il pas que la victime prévienne, la police ou fallait-elle qu'elle attende le hasard, pour que son agresseur soit interpellé ?

Certains vont me dire, ce n'est pas la même chose.
Et bien si, c'est la même chose.

Pour eux, un citoyen témoin de faits délictueux, devrait baisser la tête.

Et bien tant pis pour eux, il y a encore des citoyens qui ne tournent pas la tête, et ne sont pas de gobeurs de bobards !

www.yvandelyon.blogspot.com

C'est surtout le 1er adjoint qui est contre le dispositif de voisins vigilants.
Aurait-il des craintes ?

Signaler Répondre

avatar
lyonnais le 18/08/2011 à 13:25

Mottet mottet de 12h27 arrêtez de raqueter, c'est pas bon signe vous allez avoir la pétouge.

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 18/08/2011 à 13:12

Comme quoi, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas !

Une question au pouvoir lyonnais, qui est contre le dispositif de voisins vigilant.

Fallait-il ou ne fallait-il pas que la victime prévienne, la police ou fallait-elle qu'elle attende le hasard, pour que son agresseur soit interpellé ?

Certains vont me dire, ce n'est pas la même chose.
Et bien si, c'est la même chose.

Pour eux, un citoyen témoin de faits délictueux, devrait baisser la tête.

Et bien tant pis pour eux, il y a encore des citoyens qui ne tournent pas la tête, et ne sont pas de gobeurs de bobards !

www.yvandelyon.blogspot.com

Signaler Répondre

avatar
lyonnais le 18/08/2011 à 12:27

Il va donc être reconduit à la frontière je suppose

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.