Trois rues de Vénissieux font peur à Chronopost

Les rues Maxime-Gorki, Martyres de la Résistance et le boulevard Lénine ne sont plus desservies par l'entreprise de livraison de colis. La cause ? Des actes de vandalisme survenus à chaque fois dans ces rues des Minguettes, quartier classé "zone urbaine sensible" par l'Etat. Deux agents de Chronopost avaient également été agressés l'an dernier. Selon le Progrès, la direction de Chronopost réfléchit à des mesures alternatives afin de ne pas délaisser les habitants de ces rues.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.