Licenciée pour avoir volé des légumes

La vendeuse d'un magasin bio de Brignais affirme n'avoir emporté que des produits destinés à être détruits. Il s'agit selon elle d'une pratique courante chez les salariés, mais l'enseigne bio réfute cette affirmation et a porté plainte pour vol. L'employée de son coté a décidé de saisir le conseil des prud'hommes de Lyon. Cette habitante de Saint-Genis-Laval affirme que le magasin voulait se débarrasser d'elle à cause de son âge, 54 ans, et de plusieurs absences pour arrêt maladie. Pour son avocat ce licenciement est une décision « brutale, abusive et inhumaine ».

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.