Un gendarme se suicide dans une caserne de Lyon

Il s'agit d'une femme gendarme de 30 ans qui a mis fin à ses jours avec son arme de service, dans la nuit de vendredi à samedi. Elle se trouvait dans son logement de fonction de la caserne du 2e arrondissement. D'après l'un de ses proches, dont les propos ont été recueillis par 20 minutes, cette femme se disait depuis plusieurs mois victime de « harcèlement de la part de certains de ses collègues », en raison « de sa condition de femme maghrébine ».

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.