Une enquête après le suicide d'une femme gendarme à Lyon.

La jeune femme de 32 ans avait mis fin à ses jours avec son arme de service à la caserne Delfosse dans le 2e arrondissement. L'enquête a été confiée à l'inspection générale de la gendarmerie. Une association des droits des militaires a indiqué qu'elle avait été contactée par la jeune femme en juillet dernier. Cette dernière avait alors expliqué qu'elle subissait des allusions et injures à caractère raciste de la part de certains de ses collègues.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.