Affaire Neyret: et maintenant du cannabis?

Des écoutes téléphoniques révèlent que Michel Neyret aurait rémunéré des informateurs en détournant du cannabis en grande quantité. Le directeur-adjoint de la PJ de Lyon, toujours en garde à vue à Paris, entretenait selon ces enregistrements des rapports fréquents avec des trafiquants supposés. Il aurait détourné, avant sa destruction ou son placement sous scellé, du cannabis saisi par la police, et ce pour payer ses informateurs ou pour le revendre. L'IGS (la police des polices), s'est vue confier une information judiciaire pour corruption active et passive, trafic d'influence et association de malfaiteurs en mai 2011.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Pablo escobar le 01/10/2011 à 20:48

en exclusivité Pour les lecteurs de Lyon mag, je vous annonce les titres de demain et après demain: Et maintenant des extas? Et maintenant de l'hero?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.