Collèges et lycées sous surveillance après les débordements de vendredi

Toute la semaine prochaine, les entrées des établissements de l'agglomération seront surveillées. Vendredi dernier, de violentes manifestations avaient éclaté suite à une fausse rumeur indiquant la suppression d'un mois de vacances en été.
Caluire, Lyon, Vaulx-en-Velin, Saint-Priest et Vénissieux avaient notamment été touchées par la révolte lycéenne.
Par ailleurs, quinze des vingt-et-un mineurs arrêtés vendredi ont été placés en garde à vue.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.