Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Aubry en tête à Lyon, Hollande vainqueur dans le Rhône, Montebourg en arbitre

Les résultats du premier tour de la primaire socialiste surprennent dans le Rhône. Malgré le soutien des grands élus lyonnais, François Hollande ne sort qu'en deuxième position sur Lyon, mais emporte tout de même la mise sur l'ensemble du département.

Avec 44 411 votants, le Rhône a fait le plein d'électeurs. De quoi réjouir Jacky Darne. « Nous espérions 25 000 votants », jubile-t-il. Avec près de deux millions et demi de votants sur l'ensemble du territoire national, le Rhône a participé au succès des primaires socialistes.
Avec une surprise de taille : la première position de Martine Aubry dans les bureaux de vote lyonnais. Un désaveu pour le maire de Lyon Gérard Collomb et son premier cercle, tous ralliés à François Hollande, même si c'est un constat un peu tronqué pour Thierry Philip, maire du 3e arrondissement et soutien du Corrézien. « Nous avons fait une campagne pour pousser les gens à se rendre dans les bureaux de vote, et moins pour François Hollande, contrairement aux pro-Aubry qui ont tracté pour elle », souligne-t-il, assurant que l’entre-deux-tours des hollandistes fera la part belle au terrain. Jean-Paul Bret, pro-Hollande, tout à sa joie du résultat de son champion sur ses terres villeurbannaises, s’est réjoui et a joué la carte de l’humour. « Contrairement à d’autres villes voisines, cela s’est beaucoup mieux passé chez nous », s’amuse-t-il.
Du côté des soutiens lyonnais d’Aubry, l’heure est à la revanche. « Les Lyonnais ont voté en fonction des idées qu’on leur proposait, a recadré Nathalie Perrin-Gilbert, la maire du 1er arrondissement et soutien d’Aubry. Ils se sont montrés peu sensibles aux sondages ou aux consignes de votes. » La perspective d’une alliance avec Montebourg la fait d’ailleurs sourire, même si elle répugne à employer le mot. « Nous souhaitons mettre en cohérence nos propositions », concède-t-elle simplement, donnant des gages au Bressan sur les questions du renouvellement des pratiques politiques - le cumul des mandats en tête - et le besoin de régulation et d’encadrement de l’économie.
L'entre-deux-tours sera déterminant. Et même si chacun s’en défend, les alliances feront un roi ou une reine. A ce titre, Manuel Valls a déjà appelé à voter François Hollande. Quid de Montebourg ? Il faudra avancer à pas feutrés pour ne pas passer pour un diviseur. Et selon Nathalie Perrin-Gilbert, les primaires seront réussies « si les socialistes sortent du scrutin sans cicatrices. » 

Les résultats à Lyon
283 166 inscrits
25 191 votants
34,4% Aubry
33% Hollande
19,6 % Montebourg
7 % Valls
5,6 % Royal
0,6 % Baylet



Tags : aubry | hollande |

Commentaires 2

Déposé le 10/10/2011 à 08h01  
Par toctoc Citer

bret est content hollande 39% national 35%a villeurbanne belkacem bret collomb bravo les clowns

Déposé le 10/10/2011 à 07h59  
Par toctoc Citer

bravo gégé tu soutien hollande et c'est aubry quel talent

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.