La Sâone comme rempart entre les manifestants des deux extrêmes

La Sâone comme rempart entre les manifestants des deux extrêmes

Il sera impossible de passer d'un coté de la Saône à l'autre samedi après-midi. La préfecture a en effet décidé de bloquer tous les ponts. L'objectif est d'éviter tout débordement en marge des deux manifestations qui sont organisées à Lyon : celle des jeunesses nationalistes, un nouveau parti d'extrême droite créé il y a quelques mois et qui partira à 15h de la place Carnot pour rejoindre le Vieux-Lyon. Et d'autre part la contre-manifestation pacifiste organisée par la Ligue des droits de l'homme du Rhône et le collectif de vigilance contre l'extrême-droite. Ces associations, relieront à partir de 14h la Guillotière aux Terreaux, pour dénoncer le discours rétrograde des militants de Jeunesse nationaliste, et rappeler leur attachement aux valeurs démocratiques. Un important dispositif policier est aussi prévu. Depuis quelques mois, les démonstrations des groupes extrémistes se sont multipliées à Lyon, avec par exemple des apéros saucisson-pinards, un hommage au Maréchal Pétain ou l'attaque d'un fast food hallal

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.