Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un addict se fait rembourser des médicaments par la sécu

Cet homme était jugé par le tribunal correctionnel vendredi.
Il était accusé de s'être, durant un an, procuré illégalement 200 boîtes de médicaments. Ce puissant tranquillisant lui permettait à la base de lutter contre une sévère dépression. En quittant Paris et son médecin traitant pour Lyon, il obtient du généraliste de se faire envoyer les ordonnances par mail. L'homme pouvait ensuite changer la date des ordonnances et se fournir illégalement. Il ne manquait pas non plus de se faire rembourser les médicaments par la sécu. Démasqué par un pharmacien, ce trentenaire a été condamné à dix mois de prison ferme.


Commentaires 2

Déposé le 30/01/2012 à 20h48  
Par cynoque Citer

rectification : au monde ou d'Europe je suis plus très sûr, et je suis pas non plus sûr qu'ils le soient encore, mais ils l'ont été y a pas longtemps.

Déposé le 29/01/2012 à 20h41  
Par cynoque Citer

je ne vois pas où est le problème... il y a une chose pas très claire outre le nom du fameux tranquillisant qui manque, je ne comprend pas l'intérêt d'antidater les ordonnances s'il les avaient reçu... Et puis s'il antidate une ordonnance qui a déjà servi le tampon du pharmacien devrait avertir le suivant non? Enfin c'est pas net. Et puis les français sont les premiers consommateurs au monde (remboursés par la sécu) de drogues diverses, sous la forme de médicaments comme les benzodiazépines, calmants, antidépresseurs, anxyolytiques, anti-inflammatoires et antidouleurs... et consort... Alors l'"addict" là ben il est pas tout seul croyez moi!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.