Econduit par téléphone, un Rillard harcèle son ex

Econduit par téléphone, un Rillard harcèle son ex

Cet homme comparaissait vendredi devant le tribunal correctionnel. Il était accusé d'avoir appelé 235 fois son ex petite amie et de lui avoir envoyé de nombreux SMS. La raison de cet acharnement ? Une rupture par téléphone pas assez argumentée. Le Rillard avait alors cherché à obtenir les raisons de cette séparation qu'il ne souhaitait pas. Malgré un premier rappel à l'ordre de la police, l'homme va même attendre la mère de son ex au pied de son immeuble pour lui soutirer ces informations.
Malgré un casier vierge et des excuses, le Rillard a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et à 400 euros d'amende.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.