Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Malgré ses objectifs revus à la baisse, la pression s'exerce sur l'OL et son coach Rémi Garde - LyonMag

L’OL cultive l’art du contre-pied mais accumule les faux-pas

Malgré ses objectifs revus à la baisse, la pression s'exerce sur l'OL et son coach Rémi Garde - LyonMag

Battu pour la dixième fois de la saison, samedi à Nancy 2 à 0, l’OL cultive l’art du contre pied dans les déclarations mais beaucoup moins sur le terrain où les faux pas se multiplient.

Malgré les déceptions qui s'accumulent en championnat, l'équipe lyonnaise reste toujours dans le coup pour le podium surtout grâce à la faiblesse de ses adversaires directs, incapables eux aussi d'enchaîner pour se détacher.
"Je ressens de la déception, un peu atténuée par les résultats des autres équipes", a déclaré Rémi Garde au stade Marcel-Picot, après ce nouveau revers qui maintient son équipe dans le doute.
"Ce sont des calculs dans lesquels j'ai du mal à rentrer comme de me satisfaire des résultats des concurrents. Les circonstances sont mieux pour nous, certes, mais nous devons avoir une autre ambition et être plus exigeants vis-à-vis de nous mêmes", avait-il néanmoins affirmé jeudi dernier en conférence de presse au sujet de l’incapacité de tous les candidats au podium à prendre l’ascendant sur les autres.

Lors de cette 26ème journée, Lille a été accroché sur son terrain par Auxerre (2-2), Saint-Etienne a perdu à domicile contre Evian (0-2), Marseille s’est incliné au Vélodrome devant Toulouse (1-0), seul bénéficiaire de la soirée en remontant au 4ème rang avec trois points d’avance sur l’Olympique Lyonnais qui reste bloqué à 40 points (6ème), et dont le bilan depuis la 19ème journée est de 5 points sur 24 possibles, période pour laquelle Lyon est 17ème devant Auxerre, Lorient et Sochaux...

Il y a deux semaines, l’entraîneur de l’OL avait aussi rappelé qu’il n’était pas adepte du turn-over avant de bouleverser son équipe pour le déplacement à Bordeaux, qui, avec une défaite 1-0, avait été tout aussi infructueux que celui de Nancy malgré un dispositif assez défensif totalement opposé au style offensif défendu depuis le début de saison...
"Je m’excuse de toujours y croire. Je ne veux pas enterrer mon groupe et je reste avec mes joueurs", a commenté Rémi Garde après la déconvenue nancéienne tout en évoquant sa "frustration, sa déception par rapport au déroulement du match maîtrisé par l’OL sans pourtant être dangereux. C'est pour cela que nous n'avons pas gagné", admet-il.

"Je reste persuadé que nous serons une 13e année consécutive en Champion’s league. Si je devais imaginer ne pas être sur le podium en fin de saison, je serai très déçu. Nous avons encore nos chances partout même si nous avons perdu à Nancy", avance pour sa part Jean-Michel Aulas en référence à la présence de l’OL dans quatre compétitions.
Perdre à Nancy, qui n’avait gagné que 2 fois à domicile cette saison, n’est toutefois pas la meilleure manière de préparer le 8ème de finale retour de Champion’s league mercredi contre l’APOEL à Nicosie contre qui il faudra défendre la victoire 1-0 du match l’aller, il y a trois semaines.
L’OL, où l’on avait pourtant juré "que tous les jokers avaient été grillés", n’est pas à un contre-pied près mais attention quand même au faux-pas à Nicosie.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 1

Déposé le 04/03/2012 à 19h20  
Par petaudiere Citer

l'espoir fait SURVIVRE ?
pas sûr !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.