Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bafé Gomis, ici aux côtés de Joël Bats, semble revenir en bonne forme avec l'OL - LyonMag

OL : gare aux risques de rechute

Bafé Gomis, ici aux côtés de Joël Bats, semble revenir en bonne forme avec l'OL - LyonMag

Face à Sochaux, ce samedi soir à Gerland, l’OL espère confirmer sa bonne série de trois victoires consécutives pour continuer à croire au podium mais prendra aussi garde aux risques de rechute face à un adversaire mal classé contre lequel il avait perdu à l’aller 2 à 1, début novembre.

Car l’Olympique Lyonnais, qui s’est relancé dans la course au podium, 5ème à quatre points de Lille, 3ème, a beaucoup fait preuve d’irrégularité cette saison et notamment contre les petits clubs.
Sochaux, donc, mais aussi Caen qui a gagné deux fois contre l’OL, Nancy, Valenciennes, Ajaccio, Brest, ont pris des points à l’équipe de Rémi Garde qui en revanche a toujours répondu présent, au moins sur l’état d’esprit, pour les grands rendez-vous.
Sans doute l’APOEL Nicosie n’était-il pas un club suffisamment important pour éveiller la motivation des Lyonnais malgré l’enjeu d’un quart de finale de Champion’s league...

Toutefois cette élimination dégage aussi un peu de place dans le calendrier.
Depuis l’OL, vainqueur de Lille et Saint-Etienne en championnat et du PSG en coupe de France, est sur une meilleure dynamique avec un système de jeu en 4-4-2 adopté depuis trois rencontres avec notamment Clément Grenier dans l’axe aux côtés de Maxime Gonalons et Kim Källström dans le couloir gauche d’où sont souvent venus les buts ces derniers temps.
"C’est un match un peu compliqué à préparer car il y a une euphorie légitime après trois beaux matches face à des équipes de niveau intéressant ou dans un contexte particulier pour le derby. Cette rencontre face à Sochaux vient avec toute la déconcentration qu’il peut y avoir. Je suis vigilant et c’est le discours que je tiens aux joueurs", dit Garde.
"Quand on perd trois fois, le quatrième match est très difficile à préparer car on a pas de repère. Cette fois nous en avons à défaut d’avoir des certitudes. Il faut s’appuyer là-dessus. Ce qui était vrai hier... aujourd’hui on ne sait pas", poursuit l’entraîneur.
"Il faut tirer la leçon de cette bonne période au cours de laquelle nous avons eu trois victoires mais aussi de celle, il y a un mois, quand nous n’avons pris qu’un point sur douze possibles", prévient Rémi Garde.
Dans la lutte pour le podium, il reste trente points à prendre sur les dix dernières journées de championnat. Les jokers sont épuisés.
Selon Garde, un rythme avec une moyenne de deux points "risque de ne pas suffire" pour décrocher la 3e place et faire plus paraît difficile, à fortiori si l’OL laisse échapper la victoire contre Sochaux.
S.V.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.