La SNCF condamnée à verser 1500 euros à une habitante d'Ambérieu

La jeune femme de 25 ans avait perdu son emploi en raison de retards répétitifs liés au trajet en train qu'elle effectuait entre Ambérieu et Lyon. Le tribunal de grande instance de Paris a déclaré la SNCF responsable du préjudice, et a condamné l'entreprise publique à lui verser 1500 euros au titre de préjudice moral.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.