Une mise en examen dans l'affaire du meurtre d'Anne-Sophie

Une mise en examen dans l'affaire du meurtre d'Anne-Sophie

7 ans après la mort de l'étudiante lyonnaise, un quinquagénaire a été mis en examen jeudi à Mâcon (Saône-et-Loire).
Le corps sans vie d'Anne-Sophie Girollet, une étudiante en médecine à Lyon, avait été repêché dans la Saône près d'un pont à Mâcon le 2 avril 2005. Le suspect mis en examen jeudi avait été interpellé et placé en garde à vue mardi.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.