Un non-lieu requis contre Guillaume de Villiers

Un non-lieu requis contre Guillaume de Villiers

La cour d'appel de Lyon examinait jeudi à huis clos les accusations de viol de Laurent de Villiers, à l'encontre de son frère. Les deux protagonistes ont été entendus pendant près de 4h. Un premier non-lieu avait été prononcé fin 2010, mais il avait été annulé par la Cour de cassation. La décision sera rendue le 2 octobre prochain.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.